Accueil > Actualités > Conseil unique : donnez votre avis

Conseil unique : donnez votre avis

jeudi 25 septembre 2014, par mariemini

Au Parti Pirate d’Alsace, on débat sur l’approbation de la motion le 22 septembre par les trois assemblées d’Alsace dont le texte suit :

Les trois assemblées d’Alsace, les deux conseils généraux et le conseil régional, ont adopté une motion dont le texte commun est :
[l’assemblée] “demande au Président de la République, au Gouvernement et au Parlement :
d’abandonner la création d’une grande région réunissant les territoires d’Alsace, de Lorraine et de Champagne-Ardenne et de maintenir à l’Alsace ses contours géographiques actuels,
de créer en Alsace, dès le prochain renouvellement des assemblées, une collectivité territoriale unique issue des actuels Départements ainsi que de la Région et dotée d’une capitale régionale : l’Eurométropole de Strasbourg,
d’appliquer à cette Collectivité territoriale d’Alsace le mode de scrutin actuel avec un équilibre entre la représentation binominale sur la base des cantons existants et la représentation proportionnelle sur la base de listes paritaires,
de prévoir l’élection des Conseillers d’Alsace aux mêmes dates que l’élection des conseillers régionaux,
d’ouvrir un droit d’option pour les Départements limitrophes qui souhaiteraient, à terme, intégrer la nouvelle Collectivité,
d’inscrire les principes ci-dessus exposés dans le projet de loi relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral.”

http://www.dna.fr/actualite/2014/09/22/101-voix-sur-122-pour-la-creation-d-un-conseil-unique-d-alsace

Les pirates sont pour la démocratie à la base. La réforme territoriale peut être l’occasion d’une démocratisation accompagnant une décentralisation ou au contraire un exercice technocratique.
Dès juin, nous avons critiqué le caractère non démocratique de la réforme territoriale dans les articles "Redécoupons le territoire nous même" "Réforme territoriale" et "Réforme territoriale, les bras nous en tombent !".

Le projet de création de grande région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes mêle une vision technocratique administrative de la réforme à l’opportunisme politique des élus PS. Ceux-ci ont réglé le problème des élus du nord sur le dos de l’Alsace.

Voici une proposition de soutien de la motion votée par les assemblées alsaciennes déposée hier sur Loomio.
Pourquoi Loomio ? Parce que cette plate-forme est ergonomique et en test au Parti Pirate. Si vous n’avez pas encore de compte, il est simple d’en créer un et de demander à être admis dans le groupe PPAlsace. Sinon exprimez-vous comme vous voulez, où vous voulez, l’essentiel est de de s’exprimer. La proposition qui vous est soumise avance des arguments en faveur de la motion votée par les assemblées tout en posant la nécessité d’un référendum ultérieur. Des contre-arguments peuvent être avancés, il vous reviendra des formuler si c’est votre avis.

Texte de la proposition sur Loomio Elle est rédigée par Mariemini et reprise par Thierry.
"Ce texte ’(la motion adoptée) est différent de l’usine à gaz proposée au référendum 2013 pour contenter tous les notables .
Le Parti Pirate d’Alsace avait alors sur ma proposition appelé à voter non.

Actuellement la situation est différente : une subite décision des députés prise sans concertation aucune et en cachette des députés PS du Bas-Rhin, propose d’instituer une région Alsace Lorraine Champagne-Ardenne qui n’a pas de sens économique, ni géographique ni historique, ni humain. Autant la méthode que le projet ont suscité une opposition unanime des élus alsaciens. Le premier ministre a réagi en demandant à l’Alsace de s’ouvrir au moment même où celle-ci consacrait la fondation de l’université européenne de Strasbourg avec des universités allemandes.

L’Alsace doit s’ouvrir en effet mais l’ouverture se fait à 360° et non essentiellement vers Paris ce qu’impliquerait l’union avec la Champagne.
Devant une pareille méconnaissance de la vocation rhénane de l’Alsace et des intérêts de l’Eurométropole Strasbourg, il est essentiel de proposer un schéma alternatif. La motion proposant le conseil unique a été votée dans les trois assemblées avec l’appui d’EELV et de quelques représentants de gauche, le PS s’étant majoritairement refusé à voter.

Il faudrait que cette démarche se poursuive par une consultation populaire pour être vraiment valide. La fusion avec la Lorraine reste envisageable mais la proposition de Catherine Trautmann de fusion avec la Franche-Comté n’est pas à mépriser.
En conclusion, je voudrais vous demander de soutenir la motion votée tout en la considérant comme une première étape d’un processus à poursuivre avec notamment un référendum."

Pour compléter votre information voir ce pad public avec de nombreux liens en bas de page.


Voir en ligne : Conseil unique : donnez votre avis


Partagez cet article :



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don