Accueil > Actualités > Etat d’urgence : la peur domine la France

Etat d’urgence : la peur domine la France

mercredi 23 décembre 2015, par mariemini

L’état d’urgence constitutionnalisé ou non est-il la meilleur façon de combattre le terrorisme ? De nombreux articles ont mis en évidence la mauvaise organisation de nos services de renseignement, pourtant le gouvernement ne les réforme pas et préfère intimider les citoyens.

Dans une tribune contre la constitutionnalisation de l’état d’urgence, Paul Cassia écrit : "Au mieux, la constitutionnalisation de l’état d’urgence n’améliorera ni ne dégradera d’un iota la nécessaire lutte contre le terrorisme et donc la « protection de la nation ». Même limité à l’insertion de la mention de l’état d’urgence dans la Constitution, le projet de révision constitutionnelle est absolument inutile aux fins qu’il prétend poursuivre. "
Il en va sans doute largement de même pour les autres mesures et lois qui pleuvent sur nous dans un matraquage informationnel abrutissant, parmi lesquelles la loi renseignement que nous avons combattue en vain jouait un rôle précurseur.
Différents articles ont pourtant pointé les difficultés d’organisation de nos services de renseignement mais nulle réforme n’est annoncée.
L’ambiance de guerre créée par le gouvernement a pour effet de nous anesthésier et de nous intimider.
La peur serait-elle au service d’une stratégie du choc comme le décrit Naomi Klein ? Ou plus simplement est-elle un outil commode au service d’un pouvoir usant et abusant de tous les leviers ?
Quoiqu’il en soit, il faut résister à l’intimidation et continuer à dénoncer les excès de l’état d’urgence, sur le site de la Quadrature du Net et ailleurs.

Mise à jour du 27/12/2015 : Je recommande vivement l’article de Giorgio Agamben paru dans le Monde « De l’Etat de droit à l’Etat de sécurité »


Voir en ligne : Recensement des joies (ou pas) de l’état d’urgence en France


Partagez cet article :



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don