Accueil > Actualités > Pour défendre nos droits et notre santé, il faut agir auprès des députés (...)

Pour défendre nos droits et notre santé, il faut agir auprès des députés européens.

mardi 28 mai 2013, par mariemini

Un projet sur les essais cliniques de médicaments émane de la Commission Européenne et fait la part belle au lobby pharmaceutique au détriment de la transparence et des droits des patients. Une commission de 69 parlementaires doit rendre un avis le 29 mai. Écrire ou téléphoner à nos députés permet de leur signaler que nous suivons attentivement leur choix.

JPEG - 8.9 ko

Le projet de la Commission a reçu un avis favorable de la commission Industrie, Recherche et Energie (ITRE) malgré l’avis défavorable de la rapporteure, Michèle RIVASI. La commission Environnement, Santé et Protection des Consommateurs (ENVI) va à son tour examiner le projet le 29 mai. Il devient urgent d’alerter l’opinion sur l’importance des enjeux. EELV a lancé une pétition.

Le sénateur UMP Jean-Louis LORRAIN a lui aussi exprimé sa préoccupation devant le manque de garanties du nouveau règlement lors de son examen au sénat en 2012. Il relève particulièrement que l’état rapporteur pour l’ensemble de l’Union Européenne sera librement choisi par le promoteur d’un essai, que les personnes vulnérables seront insuffisamment protégées et qu’il n’y aura aucune obligation de faire examiner toute demande par un comité d’éthique. Il est à présumer logiquement que les laboratoires ne n’adresseront pas en priorité aux états les plus exigeants...

Enfin, les laboratoires s’opposent absolument à la communication complète du contenu des essais pratiqués sur les patients volontaires. Ce manque de
transparence peut être préjudiciable à la santé de tous les patients, certains effets secondaires pourraient être passés sous silence. L’ONG Collaboration Cochrane, spécialisée dans le domaine des soins de santé, plaide également en faveur du droit des patients à être informés de tous les aspects liés aux traitements.

L’affaire du Mediator devrait suffire à nous mettre en garde mais ce n’est pas le seul scandale dont nous avons entendu parler ces dernières années sans compter les affaires dont nous n’avons pas entendu parler.

J’appelle les membres du Parti Pirate d’Alsace à écrire ou téléphoner aux députés de la commission ENVI pour exprimer leur préoccupation.

Liste des 69 membres de la commission ENVI


Voici, à titre d’exemple, le mail que j’ai rédigé :


Partagez cet article :



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don