Accueil > Actualités > Vous n’entendiez plus les gazouillis du Parti Pirate Alsace

Vous n’entendiez plus les gazouillis du Parti Pirate Alsace

lundi 4 juin 2012, par Matthieu Wiedenhoff

Mise à jour 05/06 à 23h : Communiqué de presse officiel du Parti Pirate Alsace :

Suspension du compte Twitter du Parti Pirate Alsace - suite (et fin ?)

"Il semble que votre compte a été happé par un filtre anti-spam par erreur".

Voilà la justification de Twitter quant à la suspension du compte d’un parti politique pendant 24h.

Une justification pour le moins légère, alors que nous tweetons au maximum 30 messages par jour !

A titre de comparaison, @afp_fr tweete plus de 35 messages par jour. Donc pourquoi avons-nous été pris dans les filets d’un filtre anti-spam ? Nous avons contacté Twitter, Inc pour savoir s’il s’agit d’une erreur algorithmique, ou bien une dénonciation malveillante de la part d’un autre parti politique.

Toujours est-il que nous sommes heureux de voir cette histoire résolue. Nous attirons néanmoins l’attention de Twitter sur la qualité de ses filtres. Suspendre l’activité d’un parti politique n’est jamais une bonne idée.

Mise à jour 04/06 à 22h : Communiqué de presse officiel du Parti Pirate Alsace :

Un parti politique censuré - Twitter saborde la campagne du Parti Pirate - pour qui ?

Ce lundi 04/06/12 vers 17h, l’administration de Twitter a décidé de suspendre le compte de la section locale "Alsace" du Parti Pirate (@PPirateAlsace), sans fournir d’explication.

Une mobilisation impressionnante des utilisateurs et des différents Partis Pirates dans le monde a permis de propulser le hashtag créé pour l’occasion (#AlertePPAlsace) dans les tendances du moment pendant un instant.

Néanmoins, nous attendons toujours les explications de Twitter quant à cette fermeture, et dénonçons le climat de censure ambiant qui règne depuis plusieurs années dans la presse et les médias sociaux.

Le Parti Pirate Alsace a lancé une investigation et se réserve toutes mesures propres à assurer notre liberté d’expression.

Investissant onze candidats en Alsace, le Parti Pirate Alsace place la liberté d’expression et la défense des libertés individuelles au coeur de son action politique. Cet épisode n’illustre que trop bien la nécessité qu’un tel parti politique existe.

Censurer un parti politique six jours avant la tenue des élections législatives est un acte extrêmement grave sur le plan démocratique. Le Parti Pirate exprime toute son indignation face à de tels procédés.

Nous invitons aussi tous nos lecteurs à nous retrouver sur @PPAlsace

Le compte twitter du Parti Pirate Alsace (@PPirateAlsace) s’est fait suspendre par l’administration de Twitter, ce lundi 04/06/12 vers 17h.

A six jours du premier tour, il est permis de se demander pourquoi.

Habituellement, quand Twitter suspend un compte utilisateur, il est possible de les contacter pour en connaitre les raisons.

Là, rien.

Un sobre "votre compte est suspendu" fait office d’auto-justification.

Mais analysons les raisons qui pourraient être invoquées à l’appui de cette suspension (si Twitter daigne un jour s’expliquer).

Voici les pratiques interdites par les CGU, et nos commentaires :
(elles sont là)

  • Spam et Abus
  • Comptes en série : il n’y a qu’un seul et unique Parti Pirate Alsace
  • Squat de Noms : "Parti Pirate Alsace" n’a été revendiqué par personne, et n’est pas (encore) une marque notoire
  • Spam d’invitations : ...no comment
  • Vente de noms d’utilisateurs : sérieusement, qui voudrait racheter @PPirateAlsace !?
  • Malware/Hameçonage : on drague l’électeur, oui, mais c’est pas un hameçonage
  • Spam : on a vu des utilisateurs balancer largement plus de tweets en une journée, et ils ne se sont pas fait fermer leur compte
  • Pornographie : LOL

Ce n’est donc ni pour spam, ni pour abus. Continuons notre recherche.

  • Limites du Contenu et Utilisation de Twitter
  • Usurpation d’identité : ça se passe de commentaire
  • Marque de commerce : pareil, aucun commentaire
  • Confidentialité : Ah oui, le Parti Pirate, qui défend le droit à la vie privée, va diffuser des informations confidentielles sur n’importe qui ! Restons sérieux...
  • Violences et menaces : Ah, ça, à la rigueur, on pourrait assimiler un vote à de la violence envers les élus en place.
  • Copyright : tout est diffusé en licence CC-BY... donc sans objet
  • Utilisation illicite : une activité politique est (encore) licite en France
  • Comptes Vérifiés : ne nous concerne pas

Bon, on a beau chercher, on ne trouve aucune justification à cette suspension.

A six jours du premier tour des législatives, il est permis de se demander quels sont les vrais motifs !

(nous rappellerons juste les mésaventures du PiratentPartei allemand, qui s’était vu saisir ses serveurs informatiques deux jours avant les élections du Länder de Brême)


Voir en ligne : Nouveau compte Twitter


Partagez cet article :



Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don